BIOGRAPHIE
Renaud-Philippe-Portrait-w.jpg

Renaud Philippe (1984) à grandi et vit à Québec. Photojournaliste indépendant et membre du collectif Kahem, Renaud a travaillé au Soudan du Sud, au Bangladesh, en Ouganda, en Haïti, en Inde, au Népal, en Thaïlande, au Kenya, en Tunisie, au Canada, toujours de façon indépendante, souvent en temps de crise. sur le thème de l’exclusion, de l’exil, sensible au drame vécu par ceux qui ont du tout quitter, victime de la guerre, de l’injustice, de catastrophes naturelles.

L’exode massif de centaines de milliers de Rohingyas opprimés du Myanmar l’année dernière a fait la une des journaux internationaux en tant que crise de réfugiés qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Six mois plus tard, le sort de la minorité ethnique est largement tombé en première page, malgré le fait que les quelque 690 000 personnes déplacées par la crise n’ont pas de fin en vue.

 

Pendant des décennies, les Rohingyas ont été victimes de discrimination et de persécution au Myanmar à majorité bouddhiste. Ils ont commencé à fuir en août 2017, après que des insurgés Rohingyas ont attaqué des postes de police et une base militaire, et l'armée du Myanmar a répondu par une violente répression.

 

Les Rohingyas ont été contraints de fuir vers le Bangladesh voisin, et un éventuel retour au Myanmar est un espoir lointain pour eux.

Son travail a été publié dans de multiples médias internationaux tel que le New York Times, le Globe and Mail, The Guardian, le National Geographic, The Atlantic, MacLean's, Le Monde Diplomatique, Canadian Geographic, Le Figaro ou encore Days Japan.
 

Le travail de Renaud a obtenu la médaille d’Or du Prix des Magazines Canadien dans la catégorie Photojournalisme et essai photographique, le prix Flash Forward de la Magenta Foundation en 2014 et 2015, une mention d’excellence au Picture of the Years International Award (POYi). Il est récipiendaire de trois Grand Prix du journalisme indépendant de l’Association de journalistes indépendants du Québec et d’un prix Antoine Desilet de la Fédération professionnel des journalistes du Québec.