top of page
Fin-Freelens-02.png

Session #3 ― Houlgate 2024

La troisième session du Prix Mentor 2024 s'est déroulée à Houlgate le samedi 8 juin au Petit Théâtre de Houlgate au 10 Bd de Saint-Philbert à Houlgate en partenariat avec le festival Les Femmes s'Exposent.

Nous avons le plaisir de vous annoncer les deux finalistes du Prix Mentor :

 

Lucie Hodiesne Darras, a reçu le vote du jury professionnel avec sa série Lilou

Lorraine Turci a reçu le vote du public pour sa série Avant Demain

Elles participeront à la finale du Prix Mentor 2024, qui aura lieu le 12 décembre à Paris, à la Scam.

Nous remercions les membres du jury qui ont donné leur temps et expertise. Pour cette session nous avons eu le plaisir d’accueillir :

- Philippe Gassman, PDG - Picto

- Juliette Pavy, Photographe - Collectif Hors Format

- Michaël Zumstein, Commission des Images Fixes - La Scam

- Michel Le Belhomme, Vice-Président - Freelens

Nous remercions les auteur.es participants pour le projet qu'ils ont présentés :

Nathalie Champagne, Figures imposées, Figures libres

Mélanie Dornier, Une femme que l'on aurait trouvée dans les bois

Marjorie Gosset, Les transbordeuses

Ophélie Loubat, Le creux du nid

© Lucie Hodiesne Darras Finaliste du Prix Mentor 2024 Houlgate

Lilou-10.jpg
Avant-demain_Lorraine-Turci_01.JPG

© Lorraine TurciFinaliste du Prix Mentor 2024 Houlgate

Une nouveauté lors des sessions du Prix Mentor, les photographes et le public ont eu le plaisir d'assister aux  premières Rencontres de La Scam pendant que le jury délibèrait. Depuis de nombreuses années la Scam s'engage auprès des photographes : répartition des droits d'auteurs issus de leurs œuvres, dotation et création de Prix photographiques (Roger Pic, Brouillon d'un rêve, Mentor…), conseil juridique et fiscal, accompagnement social, mise à disposition d'espaces de travail... 
 

Partenaire historique du Prix Mentor, la Scam propose aujourd'hui des rencontres centrées sur les pratiques des photographes et les difficultés qui peuvent traverser leurs carrières. Pendant les délibérations du jury, un.e invité.e professionnel.le témoignera de son parcours afin de partager réflexions et conseils sur le métier et ses évolutions.

Photojournalisme International et Engagement fût le sujet de la conversation entre Sandra Reinflet, Présidente de la Commission des Images Fixes de La Scam, et Mahé Élipe, Photographe.

FINALISTE DU JURY : LUCIE HODIESNE DARRAS, AVEC SA SÉRIE LILOU

Lilou-08.jpg
Lilou-11.jpg

Lilou c’est le récit d’un grand frère hors-norme.
dans des cases.
Qui est en dehors des clous.
Qui ne perçoit pas le monde comme les autres.
Qui ne parle pas.
Ce frère, c’est le mien. Et voici notre histoire.

 

« Lilou, c’est le surnom que l’on a donné à mon grand frère Antoine. Comme l’héroïne de Luc Besson dans Le Cinquième Élément, il est quelqu’un d’exceptionnel, vivant dans un univers différent des autres. »

 

Dans sa réalité propre à lui.
 

Pour le mettre davantage en lumière pour qui il est, pour raconter son histoire, et pour sensibiliser les personnes à l’autisme, je cherche à exprimer son moyen d’expression, ses
ressentis et sa vision du monde.La photographie devient l'instrumentalisation de son langage sans mots, un langage basé sur des images, des sensations et des émotions. Tout comme la photographie finalement.

Lucie Hodiesne Darras est photographe auteure. Elle a obtenu un bachelor Photographe
& Vidéaste après avoir réalisé une licence d’anglais et d’espagnol à l’université de Caen.
Artiste engagée et convaincue de la force narrative de la photographie pour documenter, informer
et sensibiliser, elle souhaite mettre en lumière l’histoire de personnes, que parfois, nous ne voyons pas
dans notre société et apporter un nouveau regard et changer les représentations visuelles.

FINALISTE DU PUBLIC : LORRAINE TURCI AVEC SA SÉRIE AVANT DEMAIN

Avant-demain_Lorraine-Turci_03.JPG

Gambie, plus petit état non insulaire d’Afrique. Le coup d’État de 1994 y a marqué la fin de la démocratie la plus ancienne d’Afrique de l’Ouest.

 

Pendant les 22 ans du régime dictatorial de Yahya Jammeh qui a suivi, de nombreux actes de violation des droits de
l’homme et d’abus ont été commis. Le manque de moyens, les lacunes dans la politique gouvernementale actuelle, l’organisation sociale, la culture et les croyances traditionnelles sont tous autant de freins au soutien des victimes, et plus particulièrement des femmes.


Dans une quête de justice, de reconnaissance et de réparation, plusieurs de ces femmes victimes se sont unies, malgré leurs difficultés et leurs traumatismes. Dans leur quête de justice, par le travail de mémoire et le long processus de guérison qu’elles construisent, ensemble, elles deviennent actrice du changement et porteuses d’avenir.

Diplômée des Beaux-Arts de Nantes et de l’Université Paris 8, Lorraine Turci est photographe documentaire depuis 2019. Son travail, diffusé par Hans Lucas, a notamment été présenté à la BnF en 2024 dans le cadre de l’exposition des lauréats de la Grande Commande Radioscopie de la France, à la Fisheye Gallery dans le cadre du prix IWPA, ainsi que dans de nombreux festivals tels que Les femmes s’exposent, le Festival
photo de La Gacilly, le Belfast Photo Festival et Visa pour l’image.

Logos partenaires _Mentor_2023.png
bottom of page