Session #5 ― Perpignan 2021

Fin-Freelens-02.png

La Session #5 du Prix Mentor 2021 Perpignan, en collaboration avec le festival Visa pour l'Image, a eu lieu le 31 août au Palais des Congrès et des Expositions.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Mathias Zwick avec sa série Black-out Saturday  est l'auteur d'un doublé gagnant, remportant le vote du jury et celui du public.

 

Mathias Zwick participera à la finale du Prix Mentor 2021, qui aura lieu à la Scam (Paris) le 9 décembre.

Nous remercions les membres du jury professionnel qui ont donné leurs temps et expertise. Pour cette session nous avons eu le plaisir d’accueillir :

Dimitri Beck Rédacteur en chef, Polka Magazine

Jacques Graf Photographe & Commission des Images Fixes, La Scam

Aurélie Lacouchie Chargée de mission bibliothèque, Maison Européenne de la Photographie

Amandine Lauriol Photographe

Fabien Ferrer Photographe & Administrateur, Freelens

Zwick-2.jpg

© Mathias Zwick Finaliste du Prix Mentor 2021 - Perpignan

Merci à tou·te·s les autres candidat·e·s qui ont participé à cette session pour la qualité de leur travail :

Victorine Alisse & JS Saia  Au grand air

Alexandra de Dives Inégalités à Madagascar : le combat des femmes

Pierre Gély-Fort The dark love boat
Thibaut Marot Se relever du chaos

Lorraine Turci Résonances humaines

FINALISTE DU JURY & DU PUBLIC : MATHIAS ZWICK AVEC SA SÉRIE BLACK OUT SATURDAY

Mentor_Partenaires.png
Zwick-1.jpg
Zwick-3.jpg

Blackout Saturday est un travail documentaire sur les acteurs économiques du monde de la nuit pendant la pandémie de Covid-19. Du 14 mars 2020 au 9 juillet 2021, tout ce secteur d’activité était à l’arrêt total. Les discothèques sont les seules entreprises qui n’ont pu rouvrir leurs portes entre les deux premiers confinements nationaux.

Chaque samedi soir entre novembre 2020 et février 2021, j’ai fait le portrait de propriétaires de boîtes de nuit dans leur établissement, mais également de travailleurs de ce secteur (DJs, danseurs, barmaids, physionomistes...) chez eux. Deux salles, même ambiance : morose.

Selon le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL), près d’un quart des 1600 discothèques de France sont menacées de fermeture. La nuit est un secteur d’artistes et de passionnés. L’impossibilité de travailler n’a pas eu que des conséquences économiques désastreuses, elle a aussi engendrée une grande détresse psychologique.

La musique était à l’arrêt. Les boules à facettes ont pris la poussière. La fête était bel est bien finie. Cependant, la colère a monté chez certains. Si le cataclysme économique et social prophétisé se réalise, l’ambiance risque bien de devenir électrique. Mais pas sur la piste de danse cette fois.

Né en 1990 à Pertuis (France), Mathias Zwick est un photographe Français basé à Strasbourg et travaillant régulièrement à Paris. Il suit l’actualité française, produit des photoreportages en France et à l’étranger et est passionné par la photographie de rue.

 

Influencé par une esthétique cinématographique et souhaitant imprégner ses images de poésie, voir d’humour, il est particulièrement intéressé par les sujets de société ayant trait à la jeunesse et aux cultures alternatives.

 

Ses projets l’ont notamment menés en Iran, où il a photographié les skateurs, au Kosovo avec des rockeurs d’origines Albanaise et Serbe réunis par la musique ou encore en Chine au cœur du système de notation des citoyens.

Son travail a été publié dans la presse française et étrangère notamment dans Le Parisien Magazine, L’Obs, Libération, Madame Figaro, Le Monde Diplomatique, Neon, The Independant, Le Vif, Vice, ...

 

Ses séries ont aussi été présentées dans des festivals et expositions en France et à l’étranger. Mathias Zwick est membre d’Inland, une coopérative internationale de photographes documentaires, et son travail est distribué dans la presse par le Studio Hans Lucas.

Mentor_Partenaires.png