Prix dédié aux films photographiques et diaporamas sonores.

LAURÉAT 2021 VALENTIN SIDORENKO

AVEC SON FILM  ROOTS OF THE HEART GROW TOGETHER

PRIX LNP_ROOTS OF THE HEART.jpg

En 2021, nous avions reçu 72 films photographiques, venant principalement de France, mais aussi de l’Espagne, de Belgique, de Moldavie, de Colombie, du Mexique, d'Egypte et du Canada.

Ce qui démontre le caractère « international » de ce prix.

 

Le pré-jury – composé de cinq administrateurices de Freelens – a pu tous les regarder, les apprécier, les noter, pour ébaucher une liste de 14 films finalistes, envoyés ensuite au jury.

 

Ce jury a été spécialement constitué pour ce prix 2021, et fut composé de :

Odile Andrieu, Directrice des Promenades Photographiques de Vendôme

Bruno Dubreuil, Critique d’art, journaliste et curateur, créateur de la revue ViensVoir

Guillaume Chamahian, Artiste et fondateur des NUITS PHOTOGRAPHIQUES 2011-2015

Isabelle Habert, Iconographe et Productrice photo, représentant la SAIF

Nicolas Havette, Artiste, commissaire d'exposition et co-directeur artistique des NUITS PHOTOGRAPHIQUES 2011-2015

Sophie Knittel, Photographe et Présidente de l’association Freelens

Camille Leboulanger, Administratrice de projets culturels - CRL10

Léonor Matet, Iconographe pour Polka Magazine

Adrien Selbert, Photographe et Lauréat du Prix Nouvelles Ecritures 2020 avec son film LES BORDS RÉELS

Ericka Weidmann, Fondatrice de 9 Lives magazine

Le PRIX LNP 2021 a été remis au film ROOTS OF THE HEART GROW TOGETHER de Valentin Siddorenko, qui a reçu une dotation de 1000€ octroyée par la SAIF et la Copie Privée, le Trophée LNP, et a bénéficié d’une diffusion sur nos médias partenaires : 9 LIVES MAGAZINE , POLKA MAGAZINE et VIENS VOIR, et d'une diffusion dans nos festivals partenaires PROMENADES PHOTOGRAPHIQUES DE VENDÔME et NUITS PHOTOGRAPHIQUES DE PIERREVERT.

Le jury a également décidé de remettre une MENTION SPÉCIALE au film PARADISE de Maxime Riché, qui a bénéficié également d’une diffusion sur nos médias partenaires et d'une diffusion dans nos festivals partenaires.

 

Les autres finalistes étaient :

FERÆ de Aurélie Scouarnec

CYCLIQUE de Elsa Serna Gimenez

SOUS-EX de Samy Benammar

UNE SITUATION GLOBALEMENT ASSEZ SATISFAISANTE de Nicolas Gallon / Contextes

À BORD DE L'OCEAN VIKING de Jérémie Lusseau / Guilhem Delteil

ENZO de Serena PORCHER-CARLI

FLORENCE de Pauline Quinonero

24H À l'EHPAD MARCEL GAUJARD de Géraldine Aresteanu

DE L'ABSENCE GERMENT LES FLEURS de Mahé ELIPE

NULLA DIES SINE LINEA de Eric de Roquefeuil

LETTRE À CHIARA de Quentin Désidéri

HECHO EN BARRIO de Jean-Félix Fayolle

LOGOS_PRIXLNP_PARTENAIRES_N.png

LA MENTION SPÉCIALE 2021

LE LAURÉAT 2021 : VALENTIN SIDORENKO

VALENTIN SIDORENKO2.jpg

Valentin Sidorenko est né en 1995 dans la petite ville de Gornyak, située dans le Kraï de l'Altaï, à la frontière de la Russie et du Kazakhstan, où le paysage est plein d'étendues sans fin. Il est diplômé de VGIK - Université d'État russe de cinématographie avec une spécialisation en animation et multimédia (Moscou, Russie), ainsi que de Fotografika - l'Académie de photographie documentaire et artistique (Saint-Pétersbourg, Russie).
Il travaille avec des films documentaires, la photographie et l'animation. Toutes ces pratiques se résument pour lui à une seule chose : le chamanisme. « L'histoire veut être racontée. Mais son principal élément est l’air ».
Sidorenko adore fouiller dans les archives et jouer les détectives. Il scrute les gens intéressants dans les rues et écrit ses rêves. En outre, en collaboration avec Carolina Dutca, ils se remémorent les contes de fées.
S’il n’était pas artiste, Sidorenko travaillerait comme conducteur de train.

ROOTS OF THE HEART GROW TOGETHER

2019 - 4'04

Ma famille a toujours été un tout - les membres de la famille du côté de ma mère et de mon père se réunissaient pour les mariages, les anniversaires et les fêtes de fin d'année. Ce lien commençait à se briser lorsque je suis né, au milieu des années 90. Des membres de ma famille sont morts avant que j'aie pu les connaître, leur parler, les aimer. Des années plus tard, j'ai commencé à les rencontrer séparément via nos archives de photos de famille. C'est ainsi qu'a commencé ma recherche sur les racines familiales.
 

Il m'est apparu que la famille n'est pas seulement formée des personnes avec lesquelles on passe son enfance, mais aussi de la mémoire qui peut générer des liens à travers le temps, et donc briser les frontières. En effet, deux familles vivant dans des lieux différents à des époques différentes ne peuvent rien avoir en commun, mais elles peuvent avoir un avenir commun. Chacun de nous, en étant né, complète la chaîne dans le présent, mais la chaîne n'existe pas sans la mémoire.
 

HISTORIQUE DU PRIX

Le PRIX LNP est né en 2021, à l'occasion de la renaissance du festival LES NUITS PHOTO, à Paris.

 

Dans un premier temps appelé le PRIX POM (Petite Oeuvre Multimédia), ce prix a été créé en 2012, initialement en collaboration avec l'association Passeurs d’Image (MAP Toulouse), puis avec l'association Diapéro en 2014. Il prend le nom de Prix NOUVELLES ÉCRITURES en 2015, pour ainsi réunir toutes les appellations données à l'image animée. En 2021, dans une volonté d'explorer les frontières du film photographique et au-delà, le Prix NOUVELLES ÉCRITURES devient donc le PRIX LNP, remis pendant la dernière soirée du festival LES NUITS PHOTO.

 

Voici les différent·es lauréat·es du prix depuis 2013 :

2013
  Erwan, une jeunesse bateau de Théophile Trossat
2014 
La Californie de Laurent Moynat
2015
Srebrenica nuit à nuit de Adrien Selbert
2016
Black days of Ukraine de Valery Melnikov
2017
Black Bazar de Alexe Liebert et Tilby Vattard
2018
L' amour, la mort...de Geneviève Thibault
2019
Dosta de Vanessa Gilles et Alexe Liebert

2020 Les Bords Réels d'Adrien Selbert

2021 Roots of the heart grow together de Valentin Sidorenko

LOGOS_PRIXLNP_PARTENAIRES_N.png